Vous êtes ici

Le forum de discussion

Le forum de discussion a été ouvert tout au long du débat.

L'ensemble des avis publiés ainsi que les commentaires seront pris en compte dans la rédaction du compte rendu final du débat.

 

Tous vos avis et commentaires sont soumis à une charte de modération

Consultez notre charte

Avis n°222
Ajouté par Renette POUBE (Lille), le 22/07/2015

Donner de l'argent à ceux qui prennent les transports en commun, ce sont eux qui sauvent la planète ! Les payer et non leur faire payer les transports !

Avis n°225
Ajouté par Gérard CARON (Lille), le 15/07/2015

Il existe encore beaucoup d'inconnues :

- on a dépensé déjà beaucoup d'argent en études et débats sans être certain que le projet sera repris par le nouveau (ou nouvelle) président après le 13 décembre 2015. En effet, il me semble qu'il s'agit d’un projet dont le principe est porté par la Région, mais le détail (une nouvelle infrastructure) fait débat entre les conseillers

- Quand on voit les difficultés du canal seine-nord,ce projet(à 3md€) aura-t-il les financements européens ? Il est vrai que le "petit couplet sur Courtrai" peut aider.

- à partir de janvier,il y aura la grande région avec la Picardie;les nouveaux élus picards voteront-ils pour un projet qui les concernent de loin,eux qui n'ont toujours pas digéré le tracé du TGV Nord par Lille et non Amiens. Une solution serait d'insérer dans le projet une variante qui relèverait la vitesse entre Arras et Amiens sur la ligne classique. Cela faciliterait les échanges administratifs et économiques entre Lille, Arras et Amiens.

- à ma connaissance, certains acteurs n'ont pas été formellement associés : MEL pour les liaisons possibles avec le métro ou les comités de ligne, dont le comité de ligne n°13 "étoile de Lille.) .

En ce qui concerne le tracé et les gares, en faisant abstraction des contraintes techniques que je ne peux connaître,je serais plutôt favorable à :

- la suppression de l'arrêt de Seclin qui est trop éloigné de la gare actuelle (d'ailleurs en pleine rénovation de pôle multimodal) et ne dessert pas une zone importante en population ou zone d'activité. Il serait peut-être judicieux de créer un arrêt en face de la zone industrielle de Seclin sur ligne classique.On gagne en temps de desserte RERGL - un arrêt sous la zone de l'aéroport de Lesquin (type Roissy CDG) C'est une opportunité à saisir. Quand on voit les difficultés pour créer une liaison entre Paris Est et Roissy CDG...

- un arrêt au niveau de l'intersection avec la ligne classique Lille-Valenciennes et desservant le CRT (10 000 emplois)Gare " Lesquin CRT"

- un arrêt au niveau du terminus du métro 4 cantons desservant l'université et la zone d'emplois high tech de le Haute Borne(des milliers d'emplois) - suppression de l'arrêt Pierre Mauroy qui ne servirait que quelques dizaines de jours dans l'année . Le stade est déjà bien desservi par le métro 4 cantons où arrêterait le RERGL.

- enfin sur la nouvelle gare de Lille-Flandres enterrée,je partage un certain nombre de craintes sur le sous-sol (voir les architectes de Lille Europe qui pourront témoigner).En outre, la trémie de remontée vers Rouges Barres cassera pas mal d'habitations.

Enfin, compte tenu qu'il n'y a aucun raccordement entre Lille et Henin avec la ligne classique TER, il faut prévoir qu'en cas d'incident les circulations puissent se faire indifféremment dans les deux sens sur les nouvelles voies (voies dites banalisées).

Avis n°223
Ajouté par Renette POUBE (Lille), le 22/07/2015

C'est la condition essentielle et urgente pour sauver la planète !

Avis n°219
Ajouté par Renette POUBE (Lille), le 21/07/2015

Il est nécessaire de multiplier les places de parking gratuits aux abords des gares et aéroports. Rendre plus accessibles ces éspaces d'échange : déposer et récupérer des voyageurs chargés sans se prendre un PV !

Avis n°216
Ajouté par Participation par carte T (Lille), le 15/07/2015

Je réserve ma réponse pour l'instant. Je m'interroge sur les priorités. Ne vaut-il pas mieux améliorer l'existant ?

Mais je suis séduit par les nouvelles gares station Pierre Mauroy et station Lesquin.

Avis n°221
Ajouté par Renette POUBE (Lille), le 21/07/2015

Dans une optique de développement durable, il serait judicieux de favoriser l’interaction de tous les transports : marche, bus, vélo, rollers, trottinette,scooter, moto, auto, métro, autocar, train, avion, et donc pouvoir faire un parcours complet sécurisé, en minimisant la consommation de combustible : en groupant les passagers dans les transports en communs en rallongeant la durée de ce mode de déplacement et en minimisant la pollution !

Pouvoir attacher son vélo en toute sécurité aux abords de tous les transports quels qu'ils soient ! Mais surtout pouvoir l'emporter dans tous les transports : prendre son vélo en un point x, monter dans le métro le bus l'avion et oui ! Avec son vélo et sortir de ce transport avec son vélo en roulant ! Jusqu'au point d'arrivée y. Faire des rames de métro et des compartiments bus spécialement pour les vélos c'est plus que nécessaire !

Des accroches vélos aux autocars comme à Boulogne ! Il faut pouvoir mettre son vélo dans tous les modes de transport actuels et futurs ! Et pas forcément un vélo pliable mais un vrai vélo avec sacoches de transport ! Merci.

Avis n°224
Ajouté par Renette POUBE (Lille), le 22/07/2015

Faire du vélo, un moyen de transport roi ! : Aménager des pistes cyclables vraiment sécurisées ! Voire des routes entières pour le vélo : bon pour la santé et la planète ! On à tout à y gagner ! Les pistes cyclables à contre-sens une abération, une idée d'illuminé ! : un véritable danger pour les vélos, inventé par des gens qui ne font sûrement pas beaucoup de vélo !

Avis n°220
Ajouté par Renette POUBE (Lille), le 22/07/2015

Ce n'est plus un privilège d'avoir une auto ! Mais bel et bien une énorme contrainte ! L'auto n' a plus sa place sur la planète Terre ! I

l n'y a plus de places pour garer mais surtout ça coûte cher et ça pollue la planète et aussi notre santé, par la sédentarité ! Même si le gouvernement nous manipule en nous faisant croire que la bonne santé du pays dépend du seul secteur d’activé de l'automobile et donc du nombre de voitures vendues, une aberration ! À l'heure où l'on cherche à sauver la planète ! Vendons des vélos !

Quand les agences d'intérims célébres et employeurs vous demande si vous avez une voiture condition indispensable pour décrocher le job ! Ils sont complètement à côté de la plaque ! Aujourd'hui on est beaucoup plus efficace et détendu au travail en y étant allé à pied, en vélo, en transport en commun... Mais surtout le réseau actuel des transports en communs s'est déjà fortement amélioré depuis ces dernières années pour permettre de se déplacer aisément, même si il reste encore beaucoup à faire ! Et c'est l'objet du REGL !

Avis n°204
Ajouté par Florent IVORRA (Lille), le 13/07/2015

Ce travail sur la mobilité est-il lié à une étude sur l'équilibre des territoires ?

En effet, si dans le même temps il est prévu de continuer à concentrer les emplois sur la métropole lilloise, impliquant une hausse inexorable des loyers et des logements en vente, une hausse des coûts des transports et une perte de temps pour tous les travailleurs, il ne répondra pas aux enjeux d'une transformation écologique et sociale de la société.

Avis n°207
Ajouté par Participation par carte T (Lille), le 15/07/2015

Attention à conserver la maîtrise des coûts.

Nous payons déjà trop de taxes. Je suis "captive" de transports collectifs car je n'ai pas le permis de conduire. Sans transport, je deviens malade !

C'est essentiel pour aller travailler ou chercher du travail. Par contre, avant de construire ce réseau, ne devrions nous pas assurer des petites connexions pour aller dans des zones qui sont encore mal desservies.